France-Coronavirus : Mis en place d’un consortium pour la production de 10.000 respirateurs

France-Coronavirus : Mis en place d’un consortium pour la production de 10.000 respirateurs

Le président français Emmanuel Macron a annoncé ce mardi après-midi, la création d’un consortium d’entreprises chargé de produire en un mois et demi, 10.000 respirateurs, un appareil indispensable dans les services de réanimation des patients atteints de Covid19. 

Ce consortium comprend le français Air Liquide, le constructur PSA, l’équipementier Valéo et le spécialiste des composants électriques Schneider Electric. Chaque entreprise aura une tâche précise dans le processus de fabrication. 

Spécialiste français des gaz industriels, Air Liquide fournira l’oxygène qui circule jusqu’aux chambres, aux salles de réanimation et aux blocs opératoires des hôpitaux, dont la demande a été multipliée par cinq en un mois, dans les zones les plus touchées par l’épidémie de Covid-19. 

L’entreprise va créer dans son usine d’Antony, près de Paris, trois lignes de production avec 185 opérateurs supplémentaires, dont une cinquantaine fournie par PSA, pour les modèles de respirateurs dits  «lourds», utilisés en réanimation pour des malades éventuellement plongés dans le coma. 

PSA va assembler un bloc mécanique, le cœur des respirateurs, sur son site de Poissy, dans les Yvelines, près de Paris, mobilisant à cette fin 50 salariés volontaires. L’équipementier automobile Valeo et le géant du matériel électrique Schneider vont apporter leur soutien en matière d’achats et d’optimisation industrielle. 

Un respirateur est composé de quelque 300 composants, dont Air Liquide doit assurer l’approvisionnement auprès d’une centaine de fournisseurs, essentiellement français. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *