Face à la pandémie de coronavirus, l’Italie décide de ralentir son économie

Face à la pandémie de coronavirus, l’Italie décide de ralentir son économie

Le président du Conseil italien, Giuseppe Conte, a adopté samedi dernier des mesures de confinement encore plus contraignantes, alors que le nombre des victimes de la pandémie de coronavirus ne fait qu’augmenter dans le pays. 

L’Italie a enregistré samedi environ 800 décès de personnes infectées par le coronavirus en 24 heures, d’après un bilan de la protection civile. En réaction, l’exécutif a immédiatement ordonné l’arrêt de toute activité de production autre que celles «strictement nécessaires».

« La décision adoptée par le gouvernement est de fermer à travers le territoire toute activité productive qui n’est pas strictement nécessaire, cruciale, indispensable pour garantir les biens et les services », a indiqué le chef du gouvernement, Conte, dans une allocution télévisée tard dans la soirée de dimanche.

Il a en revanche, précisé que les pharmacies et les épiceries demeureraient ouvertes, sans pour autant dresser la liste des activités «indispensables». «Nous allons ralentir le moteur productif du pays mais nous n’allons pas l’arrêter», a assuré Giuseppe Conte.

En l’espace d’un mois, ce pays a recensé 4.825 décès dus à la pandémie de Covid19. Rien que dans la région de Lombardie, épicentre de la pandémie, située dans le nord de l’Italie, plus de 3.095 morts ont été déplorés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *