Premiers signes de ralentissement de l’épidémie de coronavirus en Italie

Premiers signes de ralentissement de l’épidémie de coronavirus en Italie

La courbe de la contagion du coronavirus s’infléchit en Italie, a indiqué la protection civile, précisant que le rythme de croissance des cas d’infection a ralenti dans le nord du pays, dont plusieurs régions ont été les premières à être confinées.

Cette information a été également relayée par Attilio Fontana (Ligue), le gouverneur de la Lombardie, région italienne sévèrement affectée par cette pandémie. «La croissance n’est plus exponentielle», a-t-il assuré.

Cette courbe aurait commencé à s’infléchir le week-end dernier, comme le démontrent les statistiques quotidiennes de la protection civile. L’Italie a enregistré une croissance de 19 % des cas de contamination samedi dernier et lundi dernier, le même indicateur a chuté à 13 %. 

En Lombardie en particulier, il était de 10,4 %, soit un peu mieux qu’en Emilie-Romagne (10,9 %) et en Vénétie (13 %), ces trois régions étant les premières en Italie à avoir été confinées.

Néanmoins, ces chiffres doivent être questionnés, estiment certains observateurs, en raison de la rapidité de propagation du coronavirus et du nombre de porteurs non encore diagnostiqués. 

«345 décès par coronavirus, 26.062 malades au total. Restez à la maison, ne baissez pas la garde », insistait mardi «La Stampa», un des grands quotidiens d’Italie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *