Pays-Bas : ouverture du procès par contumace sur le vol MH17

Pays-Bas : ouverture du procès par contumace sur le vol MH17

En l’absence des quatre accusés, la justice néerlandaise ouvre ce lundi, le premier procès par contumace, sur l’explosion, il y a plus de cinq ans, du vol MH17, touché par un missile BUK dans le ciel ukrainien.

Soupçonnés d’avoir perpétré cette attaque, quatre haut-gradés du camp des séparatistes pro-russes en Ukraine sont accusés de meurtre. Il s’agit de l’Ukrainien Leonid Khartchenko et des Russes Sergueï Doubinski, Igor Guirkine et Oleg Poulatov. 

Rappelons que 196 ressortissants néerlandais et 102 autres passagers avaient trouvé la mort le 17 juillet 2014 au cours du vol MH17 qu’assurait un Boeing 777 de la compagnie Malaysian Airlines en provenance d’Amsterdam pour Kuala Lumpur.

Le parquet néerlandais accuse les quatre suspects absents d’avoir convoyé le système de missiles anti-aériens BUK. Par la suite, cet armement avait été employé par d’autres personnes encore non identifiées. 

Il est à noter que la Russie et l’Ukraine n’extradent pas leurs citoyens faisant l’objet de poursuites à l’étranger, la raison pour laquelle les quatre hauts gradés ne comparaîtront pas devant les tribunaux néerlandais.

Selon les conclusions de l’équipe internationale d’enquêtes dirigée par les Pays-Bas, l’appareil a été détruit par un missile provenant de la 53ème base anti-aérienne russe basée à Koursk (sud-ouest). Mais Moscou a toujours nié toute implication dans cette attaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *