Verdict ce jeudi de la justice belge sur un Rwandais accusé de génocide

Verdict ce jeudi de la justice belge sur un Rwandais accusé de génocide

La cour d’assises de Bruxelles va rendre son verdict ce jeudi à l’encontre de Fabien Neretsé, un ex-haut fonctionnaire rwandais accusé d’avoir participé au génocide des Tutsis en 1994 dans son pays d’origine. 

Le parquet fédéral a requis la condamnation pour «crime de génocide» pour cet Hutu de 71 ans, qui continue à clamer on innocence. Quoi qu’il en soit, il pourrait devenir la première personne à être condamnée sur le sol belge dans l’affaire du génocide des Tutsis.

L’ancien dignitaire rwandais est également accusé de «crimes de guerre» et pourrait donc être condamné à la prison à vie. Toutefois, sa peine ne sera révélée qu’un peu plus tard, fort probablement le vendredi 20 décembre. 

A la suite de l’énoncé du verdict de condamnation, le représentant du parquet fédéral doit à nouveau faire sa requête sur la durée de la peine et la défense aura, pour sa part, le droit de plaider une ultime fois.

Lors de ce procès, il a été reproché à Neretsé les «crimes de guerre» que constituent les meurtres de treize civils identifiés, commis au cours de la période avril-juillet 1994 sur le sol rwandais. Plus précisément, 11 de ces assassinats ont eu lieu dans la capitale rwandaise, Kigali, et deux, dans des zones rurales.

Pour ce qui est de l’accusation de «crime de génocide», elle consiste au fait d’avoir pris pour cible un nombre indéterminé de personnes en voulant simplement «détruire» les Tutsis. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *