L’ex-président américain Jimmy Carter hospitalisé pour une fracture du bassin

L’ex-président américain Jimmy Carter hospitalisé pour une fracture du bassin

L’ex-président des Etats-Unis, Jimmy Carter a été hospitalisé après s’être fracturé le bassin suite à une chute à son domicile, a annoncé mardi le Carter Center.

« Jimmy Carter a chuté hier (lundi) soir chez lui à Plains, en Géorgie. Il a été admis au Centre médical Phoebe Sumter pour observation et le traitement d’une fracture mineure du bassin. Il est de bonne humeur et a hâte de poursuivre sa convalescence à domicile », a indiqué le Carter Centre.

C’est la deuxième fois que l’ancien président américain chute depuis début octobre. Pour rappel, le 6 octobre dernier, soient quelques jours après son 95è anniversaire, il avait subi 14 points de suture au-dessus de son œil gauche.

Malgré tout, le lendemain, il était présent, en compagnie de Rosalynn, son épouse depuis 73 ans, sur le chantier de construction d’une maison pour Habitat for Humanity, invitation qu’il s’était engagé à honorer en août dernier.

A propos, Jimmy Carter est engagé depuis 1984 pour cette organisation chrétienne aidant à la réfection ou la construction d’habitations pour les nécessiteux à travers le monde.

En septembre dernier, c’est en blaguant que le plus vieux des anciens dirigeants américains a suggéré qu’il y ait une limite d’âge pour les candidats à la magistrature suprême.

«Si j’avais seulement 80 ans, si j’avais 15 ans de moins, je ne crois pas que je pourrais assumer les fonctions que j’ai dû remplir quand j’étais président », avait-il estimé.

Sa position a donné lieu à un débat au sein du parti démocrate étant donné que deux des favoris, Joe Biden (76 ans) et Bernie Sanders (78 ans), atteindraient l’âge de 80 ans à la Maison-Blanche si jamais ils remportaient l’élection présidentielle de 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *