Le Maroc a un nouveau gouvernement

Le Maroc a un nouveau gouvernement

Le Roi Mohammed VI a reçu mercredi 9 octobre au Palais Royal de Rabat, le Chef et les membres du nouveau gouvernement composé de 23 membres dont quatre femmes.
Hormis Saâd Eddine El Otmani qui a été maintenu à son poste de Chef de gouvernement, la nouvelle équipe comprend un ministre d’État, 16 ministres et 5 ministres délégués en plus d’un secrétaire général du gouvernement.
Les nouveaux ministres ont tous prêté serment devant le souverain qui a posé pour une photo-souvenir avec les membres du nouvel exécutif.
Toujours au Palais Royal à Rabat,le Roi Mohammed VI a présidé par la suite, un Conseil des ministres au cours duquel ont été présentées les orientations générales du projet de Loi de Finances au titre de l’année 2020 et adoptées plusieurs conventions internationales, indique un communiqué lu par le porte-parole officiel du Palais Royal, Abdelhak Lamrini.
Au début des travaux du Conseil, le ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun a présenté, devant le souverain, un exposé sur les orientations générales du projet de Loi de Finances qui s’appuie sur quatre priorités majeures à savoir :
La mise en œuvre effective de la loi cadre relative à la réforme du système d’éducation et de formation, en tant que base pour réduire les disparités et consacrer le principe de l’égalité des chances; la mise en place des mécanismes de protection sociale; le soutien de la classe moyenne et le renforcement du ciblage des catégories démunies; l’accélération de la mise en œuvre de la régionalisation et enfin, imprimer une nouvelle dynamique à l’investissement et au soutien de l’entreprise.
Le Conseil des ministres a ensuite adopté neuf conventions internationales bilatérales et multilatérales, concernent en particulier la coopération économique en matière de non-double imposition et de facilitation de l’investissement, la coopération judiciaire dans le domaine pénal, ainsi que la coopération en matière de défense.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *