Le parti socialiste portugais remporte les législatives mais sans la majorité absolue

Le parti socialiste portugais remporte les législatives mais sans la majorité absolue

Selon les résultats partiels communiqués cette nuit de dimanche à lundi à Lisbonne, le parti socialiste du Premier ministre sortant, Antonio Costa, a remporté les élections législatives hier dimanche, sans toutefois parvenir à obtenir la majorité absolue.

Malgré une abstention record de 45,5%, et après dépouillement de la quasi-totalité des bulletins de vote et alors qu’il restait quatre sièges à attribuer, les socialistes arrivaient en tête avec 106 sièges remportés sur les 230 que compte l’Assemblée, une nette progression par rapport aux 86 qu’ils avaient remportés au scrutin de 2015.

La principale force d’opposition de centre droit, constituée par les sociaux-démocrates, a remporté 28% des voix et moins de 77 sièges, ce qui est l’un de ses pires résultats électoraux.

Ce sont donc des négociations pour une nouvelle coalition gouvernementale qui attendent le parti socialiste. Le Premier ministre en poste pourrait chercher à reconduire la coalition formée en 2015 avec deux partis eurosceptiques, le Bloc de gauche et le Parti communiste, même si les relations entre son parti et ses deux alliés se sont détériorées récemment, principalement avec le Bloc de gauche.

Antonio Costa a également annoncé son intention de négocier avec le Parti des personnes, des animaux et de la nature (PAN), un jeune mouvement écologiste « ni de gauche, ni de droite » qui parvient à récolter près de 3% des votes s’approchant du score de la droite libérale du CDS-PP, qui avoisine les 4% des voix.

Le Premier ministre sortant a présenté ces résultats comme une reconnaissance du travail abattu. Lors des quatre dernières années, le travail du gouvernement minoritaire de Costa a séduit, au pays comme à Bruxelles, avec des mesures favorisant la croissance contrairement à la crise d’austérité qu’avait vécue le pays durant la période 2010-2014.

Le Portugal connaît aujourd’hui une croissance économique extrêmement solide, portée par les exportations et une industrie du tourisme en plein boom.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *