Rome autorise le débarquement de 82 migrants à Lampedusa

Rome autorise le débarquement de 82 migrants à Lampedusa

Le nouveau gouvernement italien a autorisé le débarquement sur l’île italienne de Lampedusa, de 82 clandestins sauvés en Méditerranée par le navire humanitaire Ocean Viking.

Les 82 migrants ont foulé le sol italien dans la nuit du samedi à dimanche. Sans transition, le navire humanitaire Ocean Viking s’apprêtait, dimanche, à retourner au large de la Libye pour poursuivre ses opérations de secours en mer, après le débarquement permis la veille par Rome compte tenu de l’accord européen de répartition de ces clandestins.

Cette décision marque également un changement par le nouvel exécutif italien de la politique migratoire par rapport à celle menée par l’ancien ministre italien de l’Intérieur et leader de La Ligue (extrême droite), Matteo Salvini, qui refusait fermement aux bateaux humanitaires l’accès aux ports italiens.

Après leur débarquement, les migrants subsahariens ont subi un contrôle d’identité et passé des visites médicales. Ces personnes ont fait plus de six jours en mer à bord de l’Ocean Viking.

Ce navire avait porté secours à 50 d’entre ces clandestins le 8 septembre dernier dans les eaux internationales au large de la Libye. Par la suite, 34 autres migrants avaient été transbordés sur le même bateau humanitaire depuis un voilier, le Josefa.

Rappelons que mercredi dernier, une femme enceinte et son conjoint avaient été évacués en hélicoptère pour des raisons médicales par les autorités maltaises.

Le reste du lot était composé de 58 hommes, 6 femmes, 17 mineurs et un enfant âgé d’un an, d’après un décompte de Médecins Sans Frontières (MSF).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *