L’Allemagne compte bannir le glyphosate en 2023

L’Allemagne compte bannir le glyphosate en 2023

L’Allemagne va bannir le glyphosate en fin 2023, même en cas de prolongation de l’autorisation européenne de cet herbicide, a déclaré mercredi sa ministre de l’Environnement, Svenja Schulze (SPD). Pour information, l’autorisation au sein de l’Union Européenne (UE) de ce produit de l’allemand Bayer (ex-Mosanto) arrive à échéance le 15 décembre 2022.

L’interdiction du glyphosate prévue par Berlin se fera de façon progressive. Dès 2020, le gouvernement allemand va mettre en place les premières restrictions, avec une interdiction dans les parcs et jardins particuliers, et des premières limitations pour les agriculteurs. « Ce qui nuit aux insectes nuit aussi aux humains », a soutenu Mme Schulze lors de la présentation de diverses mesures ayant pour but de renforcer la protection des insectes et autres animaux.

Cette décision « ne tient pas compte du jugement scientifique, vieux de plusieurs dizaines d’années, d’organismes de réglementation indépendants dans le monde entier, selon lequel le glyphosate est sans danger lorsqu’il est utilisé correctement », a déploré Liam Condon, un membre du conseil d’administration de Bayer, qui a récemment acquis Monsanto. Pourtant, en mai 2015, le Centre international de recherche sur le cancer, qui est un organisme de l’OMS, a classé cette substance chimique dans la catégorie « cancérogène probable ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *