Passage en force d’un navire humanitaire pour accoster en Italie

Passage en force d’un navire humanitaire pour accoster en Italie

Le bateau humanitaire Eleonore, de l’ONG allemande Lifeline, transportant une centaine de clandestins, a été saisi lundi par les autorités italiennes après avoir enfreint l’interdiction d’entrée dans les eaux territoriales pour accoster au sud de la Sicile, a rapporté la presse.

Conformément à une récente disposition légale entrée en vigueur en Italie, l’Eleonore a été placé sous séquestre. Ce bateau était en mer depuis huit jours, attendant de trouver un port sûr pour accoster après avoir sauvé une centaine de migrants.

Le capitaine de l’Eleonore a indiqué sur le réseau social Twitter avoir été dans l’obligation de prendre la direction des côtes italiennes car la « situation à bord représentait un danger de mort » à cause des mauvaises conditions climatiques et d’une mer agitée pendant la nuit.

Un autre bateau, le Mare Ionio de l’ONG italienne Mediterranea Saving Humans, qui se situait lundi à la mi-journée au large de l’île sicilienne de Lampedusa, a déclaré que les gardes-côtes italiens comptaient débarquer « pour raisons sanitaires » les 31 derniers clandestins se trouvant à son bord. Ce navire avait sauvé mercredi dernier 98 migrants en détresse au large de la Libye. 67, dont des femmes, des enfants et des personnes nécessitant des soins, ont été progressivement débarquées sur le sol italien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *