Guerre commerciale : la Chine dépose plainte auprès de l’OMC contre les Etats-Unis

Guerre commerciale : la Chine dépose plainte auprès de l’OMC contre les Etats-Unis

La Chine a annoncé hier lundi qu’elle avait déposé une plainte auprès de l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce) en réaction à l’entrée en vigueur aux Etats-Unis hier dimanche de nouveaux droits de douane sur des produits chinois représentant des milliards de dollars d’importations annuelles.

Dans un communiqué, le ministère chinois du Commerce a précisé que la plainte a été déposée devant l’ORD, l’organe de règlement des différends de l’OMC. Il estime que les dernières taxes américaines enfreignent gravement le consensus auquel étaient parvenus fin juin les chefs d’Etat chinois et américain à Osaka au Japon, pendant le sommet du G20 et qui avait abouti à une trêve dans la guerre commerciale bilatérale entre les deux pays.

Les nouveaux droits de douane entrés en vigueur dimanche aux Etats-Unis étaient la dernière offensive dans le bras de fer commercial qui oppose la Chine et les Etats-Unis depuis plus d’un an. Washington  cherche à imposer un traité mettant fin à des pratiques commerciales jugées déloyales telles que le transfert forcé de technologies américaines et la subvention massive des entreprises d’Etat chinoises.

Au sommet du G20 d’Osaka, les présidents chinois Xi Jinping et américain Donald Trump s’étaient convenus à relancer les négociations commerciales, suspendant les relèvements de droits de douanes. Mais dès le 1er août, Donald Trump annonçait des droits de douane supplémentaires de 10% sur les 300 milliards de dollars d’importations chinoises jusque-là épargnées, à compter du 1er septembre.

Les droits de douane punitifs entre les deux pays ont créé une incertitude qui pèse sur les investissements des entreprises et le moral des ménages américains. Au-delà des deux pays en conflit, les craintes de répercussions négatives sur la croissance mondiale sont réelles, le FMI (Fonds Monétaire International) mettant en garde contre une détérioration de l’économie de la planète, largement soutenue par les échanges commerciaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *