L’Italie autorise les femmes et enfants migrants de débarquer sur son sol

L’Italie autorise les femmes et enfants migrants de débarquer sur son sol

Le ministère italien de l’Intérieur a autorisé jeudi les femmes et les enfants migrants recueillis par le navire humanitaire «Mare Jonio» en Méditerranée de débarquer sur le sol italien, en maintenant néanmoins, l’interdiction d’entrée de ce navire dans les eaux italiennes.

« Les femmes, les enfants et les malades seront autorisés à débarquer du Mare Jonio », a précisé le ministère italien de l’Intérieur, qui demeure sous la responsabilité de Matteo Salvini jusqu’à l’investiture de la nouvelle coalition gouvernementale.

Le Mare Jonio a été affrété par Mediterranea, un collectif italien de gauche. Ce navire a sauvé mercredi une centaine de clandestins, dont 22 jeunes enfants et 26 femmes, parmi lesquelles huit sont enceintes.

Ces migrants s’en sont sortis après qu’une vague ait déferlé sur leur embarcation. A en croire les rescapés, six personnes ont trouvé la mort par noyade lors du naufrage.

Salvini a interdit mercredi par décret à ce bateau de s’approcher des côtes italiennes, en accusant les ONG humanitaires qui affrètent des navires d’être de connivence avec les passeurs.

A propos, l’Eleonore, un autre navire humanitaire de l’ONG allemande Mission Lifeline, a recueilli une centaine de clandestins plus tôt cette semaine, mais n’a pas été autorisé à entrer dans les eaux maritimes italiennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *