Certains magasins restent désormais ouverts pendant la prière en Arabie saoudite

Certains magasins restent désormais ouverts pendant la prière en Arabie saoudite

Le mois dernier, le gouvernement saoudien a permis pour la première fois,  aux commerces de demeurer ouverts 24 heures sur 24, sous conditions, alors qu’avant cette décision, les échoppes étaient contraintes de baisser les rideaux à l’appel à la prière, par la redoutable police religieuse partout omniprésente.

Selon certains médias d’Etat, les commerces peuvent désormais payer jusqu’à 100.000 Riyals saoudiens (27.000 dollars) par an pour rester constamment ouverts.

Toutefois, cette nouvelle possibilité a semé une certaine confusion parmi les gérants de commerces du fait que, jusqu’à aujourd’hui, après la prière de l’aube «Fajr», les boutiques sont censées fermer pour les quatre autres prières quotidiennes, ce qui équivaut à deux heures environ.

De son côté, la chaîne de télévision saoudienne Al-Arabiya avait d’abord posté sur le réseau social Twitter que l’ouverture 24 heures sur 24 comprenait le temps des prières, avant de supprimer son tweet suite au démenti d’un responsable.

En attendant des précisions, des magasins de certains centres commerciaux de la capitale saoudienne, Ryad, ont décidé de demeurer ouverts pendant la prière.

A titre d’illustration, des boutiques du Kingdom Centre ont poursuivi leurs activités au cours de la prière d’«al-maghrib» marquant le coucher du soleil. A Al-Nakheel, un autre centre commercial de la même ville, certaines boutiques n’ont pas fermé lors de la prière d’«al-Isha», qui suit celle d’«al-maghrib».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *