Nouveau drame de l’immigration clandestine au large de la Libye

Nouveau drame de l’immigration clandestine au large de la Libye

Cinq migrants ont trouvé la mort et vingt autres sont portés disparus après le naufrage de leur embarcation au large de la Libye, alors que 65 autres de leurs compagnons ont été sauvés.

Les dépouilles de trois hommes, de nationalités marocaine, somalienne et soudanaise, ainsi que celles d’une femme et d’un enfant marocains ont été repêchées suite à ce énième drame de l’immigration irrégulière.

«Sur la route de la Libye vers l’Europe, nous observons une hausse incroyablement inquiétante de la mortalité», a déclaré le porte-parole du Haut Commissariat de l’ONU pour les Réfugiés (HCR) Méditerranée – Libye, Charlie Yaxley. «Au rythme actuel, une personne meurt lorsque six ou sept atteignent les côtes européennes», a-t-il précisé.

M.Yaxley a également fait le constat d’«un nombre encore élevé de morts» tandis que le nombre total d’arrivées sur le sol européen a chuté de manière importante. «Donc il n’y a plus de crise des arrivées mais une vraie crise des morts», a-t-il conclu.

Depuis le déclin du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye demeure un des principaux points de transit pour les migrants fuyant d’autres régions africaines.

«Le HCR appelle à un retour des opérations de recherche et des navires de secours au niveau des Etats européens et nous avons aussi besoin d’une reconnaissance du travail vital des ONG», a déclaré son porte-parole.

D’après cet organisme spécialisé des Nations Unies, au moins 431 migrants ont trouvé la mort depuis le début de 2019 en essayant de traverser la Méditerranée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *