Brasilia rejette l’aide du G7 pour lutter contre les incendies dans la forêt amazonienne

Brasilia rejette l’aide du G7 pour lutter contre les incendies dans la forêt amazonienne

Le gouvernement brésilien a rejeté lundi l’aide proposée par les Etats-membres du G7 pour combattre les incendies qui ravagent la forêt amazonienne, a annoncé le directeur de cabinet du président brésilien, Jair Bolsonaro.

«Nous remercions (le G7 pour son offre d’aide), mais ces moyens seront peut-être plus pertinents pour la reforestation de l’Europe», a déclaré Onyx Lorenzoni sur le blog du site d’information G1. Par la suite, la présidence brésilienne a confirmé ces propos à la presse internationale.

«Macron n’arrive même pas à éviter un incendie prévisible dans une église qui fait partie du patrimoine mondial de l’humanité, et il veut nous donner des leçons pour notre pays ?», a poursuivi le chef du cabinet de Bolsonaro, faisant référence à l’incendie qui s’est déclaré à la cathédrale Notre-Dame de Paris le 15 avril dernier.

«Il a beaucoup à faire chez lui et dans les colonies françaises», a-t-il renchéri dans une allusion aux départements et territoires outre-mer de la France, parmi lesquels figure la Guyane, qui partage une frontière avec le Brésil et dispose d’une petite partie de l’Amazonie.

« Le Brésil est une nation démocratique, libre et n’a jamais eu de comportements colonialistes et impérialistes comme c’est peut-être l’objectif du Français Macron. D’ailleurs, avec un fort taux interne de rejet», a ajouté Lorenzoni.

Le président français, Emmanuel Macron, a annoncé une aide de 20 millions de dollars du G7 aux pays d’Amazonie. Cette enveloppe devait prioritairement être consacrée à dépêcher dans la région des avions bombardiers d’eau Canadair, pour essayer d’arrêter les incendies, qui sévissent depuis une dizaine de jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *