Salvini autorise à contrecœur le débarquement de 27 mineurs migrants non accompagnés en Italie

Salvini autorise à contrecœur le débarquement de 27 mineurs migrants non accompagnés en Italie

Le ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini (extrême droite), a autorisé à contrecœur samedi, le débarquement de 27 migrants mineurs non accompagnés sauvés par l’Open Arms, le navire de l’ONG espagnole Proactiva qui demeure immobilisé au large de l’île de Lampedusa.

Après avoir passé deux semaines en mer, ces migrants mineurs non accompagnés ont été confiés aux gardes-côtes italiens, qui les ont conduits au port de Lampedusa.

Matteo Salvini avait adressé plus tôt une lettre au président du Conseil italien, Giuseppe Conte, dans laquelle il affirmait pouvoir permettre aux migrants mineurs de quitter l’Open Arms, même si cela est en «contradiction avec (son) opinion».

Toutefois, le leader de La Ligue continue de refuser le débarquement de 105 adultes et deux mineurs accompagnés à bord du navire de Proactiva, bien que divers pays européens aient consenti de les accueillir.

«La Commission a eu des contacts intensifs au cours de la semaine écoulée et nous sommes très reconnaissants de la coopération de la France, l’Allemagne, le Luxembourg, le Portugal, la Roumanie et l’Espagne», a déclaré vendredi dernier, une porte-parole de la Commission européenne, Vanessa Rock.

Mais, certaines sources proches du ministère italien de l’Intérieur affirment qu’«aucun pays européen n’a fait de pas formels pour accueillir les migrants se trouvant à bord» du Proactiva.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *