Un Britannique nommé ministre au Gabon

Un Britannique nommé ministre au Gabon

Le Gabon vient de se doter d’un nouveau gouvernement, avec comme «surprise», l’attribution d’un portefeuille ministériel à Lee White, un Britannique d’origine devenu très proche de la famille Bongo.

Il a été en effet nommé ministre des Forêts, de la Mer, de l’Environnement chargé du Plan climat, un poste désormais très regardé, depuis le scandale dit du ‘Kevazingogate’ qui a provoqué l’éviction du l’ancien ministre, Guy Bertrand Mapangou en mai dernier.

Citoyen britannique né à Manchester en 1966, Lee White découvre très jeune l’Afrique en accompagnant sa famille en Ouganda, où elle semblait s’accommoder du régime d’Idi Amin Dada.

Passionné de zoologie, il étudie d’abord en Sierra Leone, puis au Nigeria et enfin au Gabon, où il a débarqué en 1989. Lee White que les médias locaux surnomment «le monsieur vert des Présidents Bongo» s’est installé au Gabon où il a fondé une famille avant d’acquérir la nationalité gabonaise en 2008 et travaille actuellement sur l’impact de l’exploitation forestière sur la réserve de la Lopé-Okanga.

L’année suivante, il est nommé à la tête de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN). Il chapeautera également l’antenne-Gabon du très influent Wildlife Conservation Society (WCS).

«Cette nomination ne peut être qu’une bonne nouvelle pour le monde des protecteurs de l’environnement au Gabon», s’est réjouit le directeur de l’ONG américaine de défense de l’environnement WCS au Gabon, Gaspard Abitsi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *