La Tunisie aura son premier satellite dans l’espace en 2020

La Tunisie aura son premier satellite dans l’espace en 2020

La Tunisie bénéficiera de l’expérience russe en matière spatiale, pour procéder au lancement, en 2020, de son premier satellite dénommé «Challenge ONE».

un contrat a été paraphé dans cette optique, lundi entre le groupe tunisien TELNET et l’opérateur russe de lancements commerciaux GK Launch Services, lors d’une cérémonie au Centre de recherche en numérique de Sfax, en Tunisie, selon un communiqué de l’agence spatiale russe, Roskosmos.

«Challenge ONE» est un projet de recherche scientifique et d’innovation visant à proposer une nouvelle approche dans le domaine des technologies d’information et de leur application pratique, selon Roskosmos. Il sera lancé par la fusée russe Soyouz-2.1a avec le bloc de propulsion Fregat en 2020, et doit notamment servir de base pour la création d’une constellation de 30 satellites.

Le pays maghrébin envisage le lancement d’un satellite 100% tunisien à l’horizon 2025. En 2017, son secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Khalil Laamiri, expliquait qu’il s’agirait d’un programme spatial élaboré par des compétences tunisiennes, qui renferme plusieurs applications dans différents domaines, dont la sécurité, la planification urbaine, l’agriculture et l’environnement.

Pour l’heure, le pays s’appuie sur GK Launch Services, opérateur de tirs spéciaux commerciaux créée sur décision de l’Agence spatiale russe Roskosmos et mandatée pour signer des contrats traitant de l’envoi dans l’espace depuis les cosmodromes russes d’engins à bord de lanceurs Soyouz-2.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *