Les deux vices-premiers ministres italiens apportent leur soutien aux «gilets jaunes»

Les deux vices-premiers ministres italiens apportent leur soutien aux «gilets jaunes»

Les deux vices-premiers ministres italiens, Luigi Di Maio et Matteo Salvini, ont exprimé lundi, leur soutien au mouvement des «gilets jaunes», les appelant à ne «pas faiblir» dans leur lutte.

«Gilets jaunes, ne faiblissez pas !», a écrit  Di Maio, le leader du Mouvement 5 Etoiles (M5S, antisystème), sur le blog de sa formation politique.

«Je soutiens les citoyens honnêtes qui protestent contre un président gouvernant contre son peuple », a assuré, pour sa part, Salvini, le chef de fil de La Ligue (extrême-droite), avant de condamner avec une «totale fermeté» la violence des derniers rassemblements.

Le patron du M5S est même allé jusqu’à proposer l’aide de son parti et plus particulièrement de «Rousseau», sa plateforme Internet, pour «organiser des évènements sur le territoire» italien, ou encore «choisir des candidats» et «définir le programme électoral» par le biais de son système de vote.

Via la plateforme interactive « Rousseau », tout inscrit au parti de Luigi Di Maio peut prendre part à l’élaboration des programmes, à la rédaction des textes de lois et à la désignation des candidats pour les élections locales ou nationales, a-t-il précisé.

«C’est un système pensé pour un mouvement horizontal et spontané comme le vôtre et nous serons heureux si vous voulez l’utiliser», a affirmé le leader du M5S, ajoutant que «comme d’autres gouvernements, celui en France pense surtout à représenter les intérêts des élites, ceux qui vivent de privilèges, mais plus de ceux du peuple».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *