Le Brésil va sortir du Pacte mondial pour les migrations de l’ONU

Le Brésil va sortir du Pacte mondial pour les migrations de l’ONU

Le Brésil compte se désengager  du Pacte mondial pour les migrations des Nations Unies adopté lundi dans la ville marocaine de Marrakech dès que le président élu d’extrême-droite sera investi dans ses fonctions le 1er janvier prochain, a annoncé son futur ministre des Affaires étrangères, Ernesto Araujo.

«Le gouvernement Bolsonaro se dissociera du Pacte mondial pour les migrations qui vient d’être lancé à Marrakech, un instrument qui est inadéquat pour affronter le problème», a posté sur le réseau social Twitter le futur chef de la diplomatie brésilienne.

«L’immigration est bienvenue, mais elle ne doit pas être indiscriminée » et « elle doit être au service des intérêts nationaux et de la cohésion de chaque société », a-t-il ajouté.

De l’avis de M. Araujo, «l’immigration ne doit pas être traitée comme un sujet global, mais en accord avec la réalité et la souveraineté de chaque pays».

Il est à noter que le Brésil était représenté à la cérémonie de Marrakech, l’actuel ministre brésilien des Affaires étrangères, Aloysio Nunes qui est favorable au Pacte mondial.

Cet accord, qui vise à renforcer la coopération internationale pour une «migration sûre, ordonnée et régulière», doit encore être adopté le 19 décembre prochain par l’Assemblée générale de l’ONU.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *