Le deuxième satellite marocain mis en orbite avec succès

Le deuxième satellite marocain mis en orbite avec succès

Le deuxième satellite marocain d’observation de la terre baptisé «MOHAMMED VI-B», a été mis en orbite avec succès, dans la nuit de mardi à mercredi, depuis le centre spatial Kourou en Guyane française d’où a été déjà lancé il y a un an, le premier satellite «MOHAMMED VI-A».

Le décollage du lanceur Vega a eu lieu le mercredi à 2h42min31s (heure marocaine), mardi à 22h42min31s, heure locale en Guyane française et la durée de la mission du décollage à la séparation du satellite, a été de 55 minutes et 21 secondes.

Le satellite «MOHAMMED VI-B» permet d’observer les zones ciblées sur terre et de transmettre des images de très haute résolution à 50cm près vers le centre de contrôle au Maroc.
Doté d’un rayon de couverture plus large, ce second satellite et son binôme «MOHAMMED VI-A», mis en orbite par Arianespace le 7 novembre 2017, permettront d’actualiser en continuité la base de données de la station terrestre, assurant une couverture de tous les points d’intérêt.

Avec ces deux satellites, le Royaume a désormais la possibilité de contrôler lui-même ses données dans les domaines météorologique et cartographique et de surveillance des frontières terrestres et maritimes, d’aménagement du territoire, des activités agricoles, de prévention et de gestion des catastrophes naturelles et du suivi des évolutions de l’environnement et de la désertification.

Les données transmises par les deux satellites seront recueillies et traitées directement au Maroc par ses propres cadres techniques, à la station de contrôle à Rabat. Cette station emploie une centaine d’ingénieurs, tous des Marocains spécialement formés pour une exploitation optimale des données retransmises par les deux satellites.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *