Suspens autour des participants à la réunion de travail à Palerme sur la crise libyenne

Suspens autour des participants à la réunion de travail à Palerme  sur la crise libyenne

Dans le cadre de la conférence sur la Libye ouverte lundi à Palerme en Italie, une réunion de travail est prévue aujourd’hui (mardi) en l’absence enter autres, de l’homme fort de l’est de la Libye, le maréchal Khalifa Haftar, qui n’avait pas encore confirmé sa participation lundi soir.

Arrivé lundi dans la soirée à Palerme, le maréchal Haftar a été accueilli par le président du Conseil italien, Giuseppe Conte. Hier, ce dernier avait convié l’ensemble des participants à cette conférence à un dîner. Mais, le commandant de l’Armée Nationale Libyenne (ANL) a décliné l’invitation.

En fait, le maréchal Haftar ne souhaite pas s’asseoir à la même table que certains des participants à cette rencontre, qu’il assimile à des extrémistes islamistes, à en croire ses proches. Dans ce contexte, ce n’était pas sûr, ce matin, qu’il prendrait part à la réunion de travail, prévue à 11h00 (10h00 GMT).

La conférence sur la Libye réunit une dizaine de chefs d’Etat et de gouvernement. Une trentaine de pays y sont représentés, parmi lesquels le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, l’Egypte, l’Arabie saoudite, la Turquie, la France, l’Allemagne, l’Espagne et la Grèce.

Pour ce qui est des responsables libyens, le chef du gouvernement d’Union Nationale (GNA), Fayez el-Sarraj, le président du Parlement, Aguila Salah, et le président du Conseil d’Etat – correspondant à un Sénat à Tripoli -, Khaled al-Mechri, sont présents, en plus du maréchal Haftar. Certains groupes armés libyens y sont également représentés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *