Allemagne : Le leader de l’AfD soupçonné de paraphraser Hitler

Allemagne : Le leader de l’AfD soupçonné de paraphraser Hitler

Le leader du parti allemand de droite radicale «Alternative pour l’Allemagne» (AfD), Alexander Gauland a paraphrasé un discours tenu par l’ex-dictateur Adolf Hitler en 1933 à Berlin, ont affirmé Wolfgang Benz et Michael Wolffsohn, deux historiens allemands, experts du nazisme et de l’antisémitisme.

Dans une tribune sur le populisme parue le 6 octobre, le chef de l’extrême droite en Allemagne a condamné une «clique mondialisée qui siège dans les entreprises internationales, les organisations comme l’ONU, dans les médias, les start-up, les universités, les ONG, les fondations, dans les partis et ses appareils et qui, parce qu’elle contrôle les informations, donne le ‘la’ culturellement et politiquement ».

Ces propos semblent quelque peu similaires au discours prononcé le 10 novembre 1933 par Hitler, qui faisait mention d’une «petite clique internationale déracinée qui attise la haine entre les peuples».

«Ce sont des gens … qui vivent aujourd’hui à Berlin, peuvent se retrouver demain à Bruxelles et après-demain à Paris et ensuite à Prague, ou Vienne ou Londres et qui se sentent partout chez eux», avait-il ajouté, en s’en prenant aux Juifs sans pour autant les citer nommément.

Alexander Gauland est habitué aux controverses. Tout récemment, ce leader populiste a été décrié pour avoir créé à Hambourg une page internet permettant aux élèves et parents de dénoncer des instituteurs hostiles à l’AfD, une initiative qu’il a justifiée par «l’obligation de neutralité» des enseignants.

«C’est du flicage dégoûtant que l’on connaît de la période de la dictature nazie et (de la police secrète communiste est-allemande) Stasi», a estimé le ministre régional du Culte de Saxe, Christian Piwarz.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *