L’Allemagne accélère les expulsions vers l’Afrique du nord

L’Allemagne accélère les expulsions vers l’Afrique du nord

D’après une étude parue lundi dans le journal allemand Bild, le nombre d’expulsions des migrants illégaux d’Allemagne vers les pays d’Afrique du nord a considérablement augmenté depuis 2015.

L’an dernier, 634 migrants ont été expulsés vers le Maroc, contre 61 personnes seulement deux ans auparavant. Entre janvier et août derniers, 476 personnes ont été expulsés vers le royaume chérifien.

Le constat est similaire pour ce qui est de la Tunisie, pays vers lequel 17 personnes ont été expulsées en 2015 contre 251 en 2017 et déjà 231 au cours de cette année.

Il en est de même pour l’Algérie, qui a accueilli 400 migrants expulsés durant les huit premiers mois de cette année, 504 en 2017 et à peine 57 en 2015.

A en croire le porte-parole du ministère allemand de l’Intérieur, cette tendance se justifie par une «amélioration de la coopération avec ces pays».

L’étude évoque «des progrès significatifs dans l’identification des personnes potentiellement obligées de quitter le pays». L’Algérie, le Maroc et la Tunisie peuvent désormais identifier leurs citoyens «sur la base d’un échange de données biométriques sous forme électronique», ce qui a donné lieu à «une forte augmentation du nombre d’identifications», précise le rapport.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *