Le Panama retire son pavillon à l’Aquarius

Le Panama retire son pavillon à l’Aquarius

Le gouvernement panaméen a enclenché une procédure d’annulation officielle de l’immatriculation du navire humanitaire l’Aquarius après avoir reçu des rapports selon lesquels ce bateau «ne respecte pas les procédures juridiques concernant les migrants».

L’administration panaméenne a indiqué samedi dernier, qu’elle va retirer son pavillon à l’Aquarius pour cause de « non-respect » des « procédures juridiques internationales» relatives au sauvetage des clandestins en Méditerranée. Avant le Panama, Gibraltar avait également décidé de priver le même navire de son pavillon.

Dans un communiqué officiel publié sur leur site, les autorités panaméennes ont précisé que leur administration maritime  a lancé «une procédure d’annulation officielle de l’immatriculation du navire Aquarius 2, ex-Aquarius» après avoir reçu des rapports internationaux selon lesquels ce bateau ne se conforme pas aux procédures juridiques internationales relatives aux migrants et réfugiés pris en charge sur les côtes de la Méditerranée.

Le Panama a indiqué que l’Italie est à l’origine de la principale plainte. D’après Rome, «le capitaine a refusé de renvoyer des migrants et réfugiés pris en charge vers leur lieu d’origine».

Suivant la législation panaméenne, «l’exécution d’actes portant atteinte aux intérêts nationaux constitue une cause de radiation d’office de l’immatriculation des navires», est-il mentionné dans le communiqué.

Jeudi dernier, l’Aquarius a sauvé 11 clandestins au large de la Libye. Ce bateau demeure à la recherche d’un port de débarquement, après son refus de les reconduire en Libye.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *