Le président égyptien promulgue une loi visant à mieux contrôler les réseaux sociaux

Le président égyptien promulgue une loi visant à mieux contrôler les réseaux sociaux

Le chef d’Etat égyptien Abdel Fattah al-Sissi a promulgué samedi dernier un texte de loi relatif à la réglementation de la presse et des médias, qui permet un contrôle poussé des comptes les plus populaires sur les réseaux sociaux.
Dorénavant, les abonnés aux réseaux sociaux seront suivis à la loupe au pays des pharaons suite à la promulgation de cette loi adoptée par le Parlement en juillet dernier.
Suivant cette loi, toute personne disposant de plus de 5.000 abonnés en ligne, que ce soit sur les réseaux sociaux, un site web personnel ou un blog, pourrait être surveillée par les autorités.
Le Conseil supérieur de régulation des médias est désormais habilité à suspendre ou bloquer les sites ou comptes au cas où il estime qu’ils « publient ou diffusent de fausses nouvelles » ou « incitent à violer la loi, à la violence ou à la haine ».
Rappelons que le mois dernier, le dirigeant égyptien avait promulgué un texte controversé visant à lutter « contre la cybercriminalité ». Sur la base de cette loi, le gouvernement peut bloquer, par l’entremise d’un magistrat, tout site web au contenu constituant « une menace pour la sécurité nationale » ou pour « l’économie nationale ».
D’après l’Association pour la liberté de pensée et d’expression (AFTE), basée au Caire, plus de 500 sites web d’informations ou d’organismes de la société civile sont présentement bloqués en Egypte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *