Le maréchal libyen Haftar annonce la libération de Derna des mains des djihadistes

Le maréchal libyen Haftar annonce la libération de Derna des mains des djihadistes

Le maréchal Khalifa Haftar aux commandes de l’Armée Nationale Libyenne (ANL) basée à l’Est de la Libye, a annoncé jeudi soir, la libération de la ville de Derna, qui était le dernier fief des islamistes radicaux. La reconquête de cette localité située à 1.000 km à l’est de Tripoli, avait été lancée le 7 mai dernier.

Dans l’est de la Libye, Derna était l’unique ville qui n’était pas encore sous la coupe des forces loyales au maréchal Haftar. «Nous annonçons en toute fierté la libération de Derna, ville chère à tous les Libyens », a-t-il déclaré dans une allocution à la télévision.

Peu avant ce discours, l’Armée Nationale Libyenne (ANL), autoproclamée avait assuré avoir «pris d’assaut le dernier bastion de l’organisation al-Qaïda», dans le centre-ville de Derna.

Il est à noter qu’une coalition hétéroclite de groupes armés islamistes et djihadistes opposés à Haftar et à l’organisation de l’Etat Islamique (EI) régnait sur Derna.

Khalifa Haftar appuie un gouvernement parallèle qui exerce son autorité dans l’est de la Libye et s’oppose au Gouvernement d’union nationale (GNA), internationalement reconnu et installé dans la capitale, Tripoli.

Le maréchal Haftar est soupçonné de vouloir écarter ses rivaux en les traitant de terroristes, de sorte à conquérir le pouvoir et par la suite, à mettre en place une dictature militaire dans le pays.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *