Mondial 2026: Le Maroc se sent trahi par l’attitude inamicale de l’Arabie Saoudite

Mondial 2026: Le Maroc se sent trahi par l’attitude inamicale de l’Arabie Saoudite

L’Arabie Saoudite a mené ouvertement campagne contre la candidature marocaine pour l’organisation de la coupe du monde de football 2026, suscitant incompréhension et étonnement chez l’ensemble des Marocains.

Le président de la fédération de football saoudienne, Turki Al-Sheikh a non seulement soutenu publiquement la candidature nord-américaine, mais il a mené campagne avec zèle contre la candidature du Maroc, en incitant d’autres pays arabes et asiatiques à voter pour le trio USA-Canada-Mexique.

Turki Al-Sheikh qui avait l’aval des hautes autorités de son pays, n’a pas lâché prise jusqu’à la dernière minute de la course, car même peu avant le vote à Moscou, il a multiplié les rencontres dans les coulisses, avec les présidents des fédérations arabes et asiatiques pour les convaincre de voter pour la candidature nord-américaine.

Pourtant, les Saoudiens considéraient, le Maroc comme un allié stratégique. L’attitude incompréhensible de Riyad a mis à rude épreuve les relations fraternelles qui ont toujours uni les deux Royaumes alaouite et wahhabite.

Si les membres du Comité de candidature du Maroc ont fait preuve de fair-play en saluant la victoire de la candidature du trio nord-américain, ils ne cachent pas leur grande déception du comportement des « frères » saoudiens, car le Maroc comptait particulièrement sur les voix des pays arabes et africains pour glaner le maximum de votes.

Par ce geste farouchement inamical, l’Arabie Saoudite a porté un coup dur à ses rapports fraternels traditionnels avec le Royaume du Maroc, une trahison que les Marocains ne sont pas prêts à oublier.

Au début de la campagne, les Marocains fans du ballon rond n’avaient aucun doute sur un franc soutien des fédérations arabes du football, avant de faire l’amer constat de voir les Saoudiens aller à contre-courant des attentes du peuple marocain et des peuples arabes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *