L’Allemagne rappelle 60.000 Audi A6 et A7

L’Allemagne rappelle 60.000 Audi A6 et A7

L’agence allemande de l’automobile (KBA) a annoncé mercredi le rappel d’environ 60.000 Audi A6 et A7 suite à la découverte d’un logiciel illégal pouvant truquer les niveaux d’émissions de gaz polluants.

A en croire un porte-parole de la KBA, cette opération concerne, sur le territoire allemand, 33.000 voitures disposant de moteurs diesel 3,0 litres de norme Euro 6. Le même rappel concerne à peu près 60.000 voitures à l’échelle européenne, a indiqué, pour sa part, Audi.

Audi fait partie des marques du groupe automobile Volkswagen, qui est au cœur du scandale du «dieselgate». Le mois dernier, Audi avait annoncé l’interruption des livraisons à sa clientèle de certaines voitures de modèles A6/A7 suite à la découverte d’irrégularités sur des moteurs diesel.

Peu après l’ouverture, par la KBA, d’une enquête sur des « soupçons de manipulation », Audi avait précisé que « les irrégularités concernant le logiciel de pilotage des moteurs diesel V6 ont été découvertes lors de contrôles dans le cadre de l’enquête interne sur le diesel ». Ensuite, le constructeur avait affirmé s’atteler à mettre à jour son logiciel.

D’après l’hebdomadaire allemand Der Spiegel, la fraude réside dans le système antipollution AdBlue, un liquide couteux qui aspire le dioxyde d’azote. En fait, le mécanisme de gestion du moteur est conçu de sorte qu’une moindre quantité de ce liquide soit injecté dans le pot catalytique.

Ainsi, d’une part, sa consommation est restreinte entre deux inspections techniques, mais, de l’autre, le véhicule émet plus de gaz polluants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *