La justice allemande rejette de nouveau le mandat d’arrêt contre Carles Puigdemont

La justice allemande rejette de nouveau le mandat d’arrêt contre Carles Puigdemont

La justice allemande a rejeté mardi une nouvelle demande du parquet d’arrêter le leader indépendantiste catalan Carles Puigdemont, en attendant une décision, dans les prochaines semaines, sur son éventuelle extradition en Espagne.

Le procureur allemand en charge de cette affaire a encore demandé l’incarcération du responsable politique catalan, évoquant un risque de fuite élevé, un argument rejeté par la Cour régionale compétente du Schleswig-Holstein (nord).

La même instance, précise un communiqué de la Cour allemande, avait déjà demandé le mois dernier, la remise en liberté de Carles Puigdemont, en attendant l’examen sur le fond de la requête de remise formulée par le gouvernement espagnol.

L’Espagne, qui a émis un mandat européen à l’encontre de l’indépendantiste catalan, souhaite le juger pour rébellion et détournement de fonds. La justice espagnole lui reproche d’avoir proclamé l’indépendance de la Catalogne en fin 2017. Mais, pour sa part, la justice allemande doute de la validité de ces accusations suivant le droit national.

De son côté, le parquet allemand a jugé que les arguments apportés par les autorités espagnoles pour justifier ses poursuites étaient pertinents. Ce qui, de son avis, accroît le risque de fuite de Carles Puigdemont. Pour rappel, ce dernier a été interpellé fin mars outre-Rhin alors qu’il voulait rentrer en Belgique, où il s’est exilé.

A l’opposé, le tribunal compétent a indiqué n’avoir « pas constaté de risque croissant de fuite », précisant que M. Puigdemont respecte les conditions de son contrôle judiciaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *