Ouverture d’une enquête en France après l’attaque au couteau de samedi

Ouverture d’une enquête en France après l’attaque au couteau de samedi

Hier dimanche au soir, les parents et un proche de l’assaillant auteur de l’attaque au couteau survenue samedi soir à Paris, étaient toujours maintenus en garde-à-vue.

L’assaillant, abattu par les forces de l’ordre se nommait Khamzat Azimov, un jeune homme né en 1997 dans le Caucase, en Tchétchénie, une république musulmane de la Fédération de Russie.

Le procureur de la République François Mollins a déclaré dès samedi soir que la section antiterroriste du parquet de Paris avait été saisie. Les parents de Khamzat Azimov ont été placés hier matin en garde-à-vue et une perquisition a été menée à leur domicile, dans la nuit de samedi à dimanche.

Il semble qu’aucun élément de radicalisation n’a été trouvé au domicile d’Azimov, mais du matériel informatique a été saisi. L’un de ses amis âgé comme lui de 21 ans, a été arrêté hier après-midi à Strasbourg et placé lui aussi en garde-à-vue.

Khamzat Azimov a grandi dans une famille de réfugiés tchétchène à Strasbourg et il avait acquis la nationalité française en 2010 suite à la naturalisation de sa mère.

Samedi soir, il a attaqué au couteau cinq passants dans le quartier de l’Opéra. Un passant de nationalité française de 29 ans a été tué. Un blessé âgé de 34 ans a été admis en «urgence absolue» à l’hôpital parisien Georges-Pompidou et une femme de 54 ans a aussi été grièvement blessée. Une femme de 26 ans et un homme de 31 ans l’ont été plus légèrement.

L’assaillant a été rapidement neutralisé et abattu par les services de l’ordre. Khamzat Azimov n’avait pas d’antécédents judiciaires mais, selon des sources judiciaires, il avait attiré l’attention des services de renseignement et il était fiché S.

L’attaque a été revendiquée dans la même soirée par Amaq, l’agence de presse du groupe Etat islamique, qui a déjà revendiqué plusieurs autres attentats commis depuis 2015 en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *