Londres offre son aide à Tripoli pour combattre l’immigration irrégulière

Londres offre son aide  à Tripoli pour combattre l’immigration irrégulière

Londres s’est dit disposée à mettre à contribution son expertise pour aider la Libye à combattre l’immigration massive des migrants africains clandestins qui transitent par ce pays pour se rendre en Europe.

« Nous avons discuté de la façon dont nous pouvions aider … ceux qui travaillent dans un domaine aussi difficile afin qu’ils bénéficient de l’expertise technique et du soutien pratique du Royaume-Uni », a indiqué Alistair Burt, secrétaire d’Etat britannique au Moyen-Orient et à l’Afrique du Nord, en visite dans la capitale libyenne, Tripoli.

De l’avis de ce responsable britannique, il est particulièrement important de travailler, entre autres, sur les voies empruntées par les clandestins originaires d’Afrique noire vers la Libye. D’après M. Burt, ce travail équivaut à les convaincre de faire demi-tour en leur expliquant « qu’il y a un risque d’exploitation, qu’ils ne doivent pas entreprendre le voyage ».

Néanmoins, le secrétaire d’Etat britannique a admis que ce n’est pas chose facile. « Nous ne sommes pas naïfs. Nous savons que les gens se déplacent constamment pour chercher de nouvelles opportunités », a-t-il déclaré. Et d’estimer qu’il faut nécessairement mettre fin au trafic « des personnes exploitées qui offrent d’importantes sommes d’argent à des bandes criminelles » pour payer leur voyage.

En Libye, les migrants africains font face à d’énormes difficultés. Plusieurs centaines de clandestins sont emprisonnés dans des conditions infrahumaines tandis que d’autres subissent les tortures de groupes armés, qui exigent des rançons de leurs proches pour les relâcher.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *