Kinshasa s’en prend aux consulats belges en RDC et à Brussels Airlines

Kinshasa s’en prend aux consulats belges en RDC et à Brussels Airlines

Le gouvernement congolais a décidé lundi de fermer son consulat au port belge d’Anvers, avant de demander à la Belgique de faire pareil pour l’une de ses représentations diplomatiques en République Démocratique du Congo (RDC).

En outre, Kinshasa a annoncé la baisse du nombre de vols hebdomadaires de Brussels Airlines entre la Belgique et la RDC, a confié à la presse, un diplomate congolais proche du dossier.

Après sa décision de fermer son consulat d’Anvers, l’Etat congolais a affirmé attendre du gouvernement belge qu’il ferme au moins un de ses deux consulats en RDC. Il s’agit du consulat belge de Lubumbashi (sud-est). La demande des autorités congolaises a été transmise « par voie diplomatique » à l’ambassade de Belgique à Kinshasa.

Par ailleurs, le gouvernement congolais a adopté d’autres mesures de rétorsion, affectant notamment Brussels Airlines. Sur décision de l’Autorité de l’aviation civile en RDC, ce transporteur aérien a vu le nombre de ses vols hebdomadaires vers Kinshasa réduit de sept à quatre vols, à dater du lundi dernier.

Dans une lettre adressée à la déléguée de Brussels Airlines dans la capitale congolaise, l’Autorité de l’aviation civile a justifié sa décision par le manque de réciprocité dans l’exploitation des services aériens internationaux entre la RDC et la Belgique.

Pour rappel, l’administration congolaise avait tout récemment décidé de fermer la Maison Schengen, qui fait office de consulat de l’Union Européenne (UE) à Kinshasa.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *