Grève surprise du personnel navigant d’Air Algérie

Grève surprise du personnel navigant d’Air Algérie

Tous les avions d’Air Algérie, étaient cloués au sol ce lundi 22 janvier en raison d’un arrêt de travail impromptu du personnel navigant de la compagnie.

Tous les vols Air Algérie en partance de la capitale algérienne ont été annulés lundi. Pour cause, une grève surprise des stewards et des hôtesses, qui s’est achevée dans la soirée de lundi. D’après Bekhouche Allache, PDG de cette compagnie aérienne, le personnel navigant a repris le travail lundi soir dès 20h30.

Dans un communiqué, Air Algérie a précisé que cette grève a été entamée sans préavis par le personnel navigant à partir de 4h. La justice a estimé que ce mouvement était illégal, à en croire Mohamed Charef, conseiller du patron de la compagnie.

Devant la presse, Charef a fait état de l’annulation de 20 vols internationaux au départ d’Alger et de tous les vols en partance de Constantine, la troisième ville algérienne située à 400 kilomètres à l’est de la capitale. Toutefois, en fin de journée, deux appareils affrétés par Air Algérie se sont envolés vers la France.

Le personnel navigant d’Air Algérie milite pour le rétablissement d’un «échéancier» de revalorisation salariale, qui a fait l’objet d’un accord en janvier 2017 avec la précédente direction. Mais, l’actuel PDG d’Air Algérie, en poste depuis février dernier, a gelé cette convention.

Le Syndicat national du personnel navigant commercial algérien (SNPNCA) a affirmé que le mouvement de grève allait se poursuivre de manière illimitée, contrairement à l’annonce de la direction d’Air Algérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *