La Libye valide le recrutement de 500 nouveaux agents de sécurité diplomatique

La Libye valide le recrutement de 500 nouveaux agents de sécurité diplomatique

Le ministre libyen de l’Intérieur, appuyé par l’Organisation des Nations Unies (ONU), a donné son feu vert pour le recrutement de 500 agents de sécurité diplomatique supplémentaires, a indiqué lundi dernier un responsable de la sécurité. Ces agents auront pour mission d’assurer la protection des ambassades et des représentations diplomatiques étrangères sur le territoire libyen.

Selon le directeur du service de la sécurité diplomatique, le colonel Wissam Al Jama, ces nouveaux agents recevront un entraînement substantiel et des cours intensifs relatifs à la coopération internationale, a-t-il confié à la presse. Bon nombre d’ambassades d’Etats membres de l’Union Européenne (UE) vont rouvrir en ce début d’année, avait annoncé la même autorité il y a  une semaine.

La majorité des ambassades et missions diplomatiques étrangères dans ce pays d’Afrique du Nord, dont la Mission d’Appui des Nations Unies en Libye (MANUL), se sont installées en Tunisie voisine en 2014. Pour cause, la capitale libyenne, Tripoli, était le théâtre de violents heurts entre milices rivales à l’époque. Ces affrontements sanglants ont mené à la division politique actuelle de la Libye.

En novembre dernier, le ministre libyen en charge des Affaires étrangères, Mohamed Sayala, avait déclaré aux médias que 30 ambassades étrangères avaient d’ores et déjà rouvert en Libye après une période de fermeture de plus de trois ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *