Le français Thalès s’offre Gemalto le numéro un mondial des cartes SIM

Le français Thalès s’offre Gemalto le numéro un mondial des cartes SIM

Le groupe technologique français Thalès a annoncé hier dimanche dans un communiqué, l’acquisition du numéro Un mondial de cartes SIM Gemalto, une transaction qui devrait donner naissance à un géant mondial de la sécurité informatique.

En offrant 51 euros pour chacune de ses actions, Thalès valorise Gemalto à environ 4,8 milliards d’euros. Le groupe français a surpassé son concurrent le groupe Atos, dont l’offre à 46 euros par action se montait à 4,3 milliards d’euros au total.

Pour ce rachat, Thalès aura recours à un financement bancaire de 4 milliards d’euros et ne modifiera pas sa politique de dividende pour ses actionnaires.

Gemalto continuera d’opérer sous sa propre marque, en tant qu’une des sept activités mondiales de Thalès. Sauf obstacle de dernière minute, la transaction devrait être finalisée au second semestre de l’année prochaine.

En s’offrant le spécialiste de la protection des données, Thalès lui-même actif dans la sécurité, l’aérospatial, le transport et la défense, veut créer un leader mondial du marché en croissance rapide de la sécurité digitale.

Suite à l’opération annoncée hier, Thalès devrait se classer parmi les trois principaux acteurs mondiaux du secteur et anticipe déjà un chiffre d’affaires de 3,5 milliards d’euros.

Pesant environ 18 milliards d’euros Thalès est présent dans 56 pays et compte au total 64.000 salariés. Le groupe français n’anticipe pas de suppression d’emplois suite à cette opération pour les 15.000 salariés de Gemalto et s’est engagé à préserver l’emploi dans les activités françaises de Gemalto au moins jusqu’à fin 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *