La Banque centrale de France revoit à la hausse ses prévisions de croissance

La Banque centrale de France revoit à la hausse ses prévisions de croissance

La Banque de France a revu à la hausse dans ses projections macroéconomiques semestrielles, le taux économique en France qui s’établit à 1,8% en 2017, puis 1,7% en 2018 et 1,8% en 2019.

Jusqu’à présent, la Banque de France tablait sur une hausse du Produit Intérieur Brut de 1,4% pour 2017, et 1,6% pour 2018 et 2019.

Dans ses nouvelles prévisions, la Banque centrale parie sur un redressement des parts de marché à l’international. Le taux de 1,8% serait le niveau de croissance le plus élevé, jamais atteint par l’économie française depuis 2011.

La Banque de France estime que, avec un contexte international porteur avec notamment une bonne forme des investissements des entreprises, un dynamisme de la demande mondiale et une baisse des taux d’intérêt, le commerce extérieur ne devrait plus freiner l’économie française.

L’Institution française se base aussi dans ses prévisions, sur les «bons résultats» enregistrés par l’économie française au cours des derniers mois. Les exportations devraient repartir de l’avant, en particulier en 2018 pour gagner +5,9%.

La consommation devrait également rester robuste grâce à un revenu des ménages soutenu par les perspectives plus favorables sur le front de l’emploi privé ainsi que les mesures fiscales annoncées par le gouvernement comme la baisse de la taxe d’habitation.

Mais malgré cette embellie, l’économie française devrait rester à la traîne de la zone euro, pour laquelle la Banque centrale européenne a sensiblement relevé ce jeudi, ses prévisions de croissance, à 2,4% pour 2017, 2,3% pour 2018 et 1,9% en 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *