Syrie : un commissariat de Damas frappé par un double attentat suicide

Syrie : un commissariat de Damas frappé par un double attentat suicide

La capitale syrienne Damas a été frappée lundi par un double attentat suicide qui a visé un commissariat de police de la ville. Le dernier bilan avancé par l’OSDH (Observatoire Syrien des Droits de l’Homme) fait état d’au moins 16 personnes tuées. L’attentat n’a pas été revendiqué.

L’attaque a visé un commissariat du quartier de Midane, un secteur commercial dans le sud de la capitale syrienne. Le ministère de l’Intérieur a annoncé que deux kamikazes se sont fait exploser, faisant des morts parmi les civils et les membres de la police.

Selon l’OSDH, le double attentat suicide a été précédé par l’explosion d’une voiture piégée aux abords du commissariat. Parmi les 16 personnes tuées, huit étaient des policiers quatre des civils et quatre n’ont pas été identifiées.

La capitale syrienne, principal bastion du régime de Bachar al-Assad, a été relativement épargnée par les combats depuis le début de la guerre dans le pays en 2011. Mais des attentats sanglants y ont néanmoins été commis.

En décembre dernier, le même quartier de Midane avait été le théâtre d’un attentat similaire contre un commissariat. Une ceinture explosive portée par une fillette de sept ans avait été déclenchée à distance provoquant une déflagration qui avait fait trois blessés parmi la police.

Au début du mois de juillet, au moins 18 personnes avaient été tuées dans un attentat suicide dans l’est de Damas, attaque la plus meurtrière depuis des mois dans la capitale. La ville est également parfois la cible de tirs d’obus lancés par les rebelles, qui tiennent certaines localités des environs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *