Grande-Bretagne : nouvelles arrestations dans le cadre de l’attentat du métro de Londres

Grande-Bretagne : nouvelles arrestations dans le cadre de l’attentat du métro de Londres

La police britannique a annoncé ce mercredi avoir arrêté deux nouveaux suspects au Pays de Galles, dans l’enquête sur l’attentat à la bombe commis vendredi dernier à la station de métro de Parsons Green à Londres. Ce sont désormais cinq hommes qui sont retenus par les enquêteurs dans le cadre de cette enquête.

Dans un communiqué, la London’s Metropolitan Police indique que les deux hommes, âgés de 30 et 48 ans, ont été interpellés ce mercredi à Newport, au Pays de Galles. Un suspect âgé de 25 ans avait déjà été arrêté hier mardi, toujours à Newport, à environ 200 kilomètres à l’ouest de Londres.

Un homme de 18 ans avait été arrêté samedi dans la zone de départ du port de Douvres, un point de transit vers l’autre rive de la Manche. Et dans la soirée de samedi, un autre suspect âgé de 21 ans avait été interpellé à Hounslow, dans la banlieue ouest de Londres.

Les enquêteurs sont toujours en train de mener des recherches approfondies pour établir les faits. Des perquisitions ont été menées mardi à Hounslow et à deux adresses dans le comté du Surrey, au sud-est de Londres.

Vendredi matin, une bombe artisanale a explosé dans le métro londonien à l’heure de pointe. Ayant visiblement mal fonctionné, la bombe a explosé, déclenchant un incendie dans un train de banlieue et faisant 30 blessés. L’attentat a été revendiqué par l’Etat islamique, mais les enquêteurs jugent peu probable une implication directe du groupe djihadiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *