Israël : la mission impossible du gendre de Donald Trump de relancer le processus de paix

Israël : la mission impossible du gendre de Donald Trump de relancer le processus de paix

Des émissaires américains conduits par le gendre du président Donald Trump, Jared Kushner sont arrivés hier au Moyen-Orient, où ils ont rencontré les dirigeants israéliens et palestiniens, dans le but de relancer le processus de paix.
Accompagné notamment de Jason Greenblatt, représentant spécial pour les négociations internationales, et Dina Powell, conseillère adjointe à la Sécurité nationale américaine, Jared Kushner s’est rendu à Tel-Aviv puis à Ramallah.
Jared Kushner avait eu le 21 juin dernier, une première prise de contact officielle avec Benjamin Netanyahu et Mahmoud Abbas. Ne bénéficiant pourtant d’aucune expérience diplomatique, Jared Kushner est présenté par Donald Trump comme le mieux placé pour trouver une issue au conflit israélo-palestinien.
Si, la partie israélienne se dit confiante en faisant preuve de prudence, le scepticisme est beaucoup plus fort chez les Palestiniens.
Le gouvernement israélien de droite et d’extrême droite ne semble prêt à aucune concession et les dirigeants palestiniens, qui voient chaque jour s’éloigner davantage la perspective d’un Etat indépendant, cachent de moins en moins leur frustration vis-à-vis de l’administration Trump.
De plus, Jared Kushner a vu sa crédibilité auprès de certains dirigeants palestiniens sérieusement écornée depuis la publication au début de ce mois, d’un enregistrement explicite dans lequel le gendre du président estimait qu’il n’y a «peut-être pas de solution» au conflit israélo-palestinien.
Les discussions israélo-palestiniennes sont suspendues depuis 2014 et l’absence de ligne directrice claire dans la stratégie américaine pour relancer les discussions ne laisse que peu d’espoir pour la reprise effective du processus de paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *