Le Premier ministre algérien évincé trois mois après sa nomination

Le Premier ministre algérien évincé trois mois après sa nomination

Le Premier ministre algérien Abdelmajid Tebboune a été démis mardi de ses fonctions qu’il n’a occupé que trois mois. Il est remplacé par un ancien premier ministre et actuel chef du cabinet président, Ahmed Ouyahia.

«Le président de la République Abdelaziz Bouteflika a mis fin aux fonctions du Premier ministre Abdelmajid Tebboune et a nommé Ahmed Ouyahia », qui était jusqu’ici le chef de cabinet du dirigeant algérien, a annoncé la présidence algérienne dans un communiqué.

Tebboune, 71 ans, avait été nommé à la tête du gouvernement algérien le 24 mai dernier à la suite de la victoire du parti au pouvoir, le Front de Libération Nationale (FLN), aux élections législatives. Il avait occupé les fonctions de ministre de l’Habitat dans le précédent gouvernement, dirigé par Abdelmalek Sellal.

A présent, l’Exécutif algérien a été de nouveau confié à Ahmed Ouyahia, le président du Rassemblement National Démocratique (RND), deuxième formation politique du pays et grand allié du FLN. En effet, il a déjà été Premier ministre trois fois, entre 1995 et 1998 sous Liamine Zeroual, puis de 2003 à 2006 et de 2008 à 2012.

D’après certaines sources de presse, le chef d’Etat algérien avait récemment recadré, par le biais d’une lettre, son Premier ministre, décriant, entre autres, les dernières mesures restreignant les importations de nombreux produits. Selon les médias, ces limites avaient fâché des businessmen algériens, dont certains ont des liens avec le pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *