Le Big Ben de Londres mis à l’arrêt pendant 4 ans pour sa rénovation

Le Big Ben de Londres mis à l’arrêt pendant 4 ans pour sa rénovation

A partir de la semaine prochaine, et pour une durée de quatre ans, le Big Ben, l’immense horloge du parlement britannique à Londres, ne sonnera plus les heures, le temps d’achever les travaux de sa restauration.
Big Ben sonnera pour la dernière fois, avant quatre ans donc, le 21 août prochain à midi. La raison de son arrêt est la protection des ouvriers qui doivent exécuter les travaux de rénovation de la tour Elizabeth, haute de 96 mètres, qui abrite le Big Ben et son horloge.
Steve Jaggs, le gardien de la grande horloge, a annoncé hier lundi que le mécanisme allait être démonté, pièce par pièce, et que ses quatre cadrans seraient nettoyés et réparés.
La cloche de 13,7 tonnes métriques sera nettoyée et inspectée afin de repérer de possibles fissures. Le montant total de ce projet de rénovations s’élève à 29 millions de livres.
L’horloge devrait cependant continuer à donner l’heure grâce à un mécanisme de substitution et au moins une de ces quatre façades restera toujours visible au public durant sa rénovation.
En service depuis 1859, ce n’est pas la première que Big Ben est mis à l’arrêt. Mais ce nouveau projet de réparations sera sa plus longue période de silence.
Le dong de la célèbre horloge est d’ailleurs diffusé tous les soirs par la BBC, grâce à un micro installé dans le clocher, avant le bulletin de nouvelles à la radio. Le radiodiffuseur a annoncé qu’il utiliserait un enregistrement pendant toute la période d’inactivité de Big Ben.
Les autorités parlementaires ont annoncé qu’elles s’assureront que la cloche puisse sonner lors d’occasions majeures comme le passage de la nouvelle année et le dimanche du jour du Souvenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *