L’Espagne en passe de dépasser la Grèce en arrivées de migrants

L’Espagne en passe de dépasser la Grèce en arrivées de migrants

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM), une agence des Nations unies basée à Genève, a révélé une augmentation sensible ces derniers mois, du nombre de migrants arrivant par mer en Espagne qui risque fort de dépasser cette année, la Grèce en matière d’accueil des migrants.

Des scènes insolites illustrent cette tendance. Ce mercredi, à Playa de los Alemanes, une plage proche de Cadix, au sud-ouest de l’Espagne, au milieu des vacanciers, des dizaines de migrants ont accosté, descendant d’un canot pneumatique et remontant la plage en courant après avoir franchi le détroit de Gibraltar.

Peu communes il n’y a pas si longtemps encore, ces scènes inhabituelles deviennent de plus en plus fréquentes sur le littoral du Royaume ibérique, où des migrants ont été même observés en train d’accoster à bord de jet-ski.

Une douzaine de migrants ont pénétré de scooters des mers ce mercredi dans les eaux territoriales de l’enclave espagnole de Ceuta, au Maroc. D’après la préfecture, l’un d’entre eux s’est noyé avant d’atteindre la plage. La plupart de ces migrants arrivent d’Afrique de l’Ouest et passent par le Maroc, en évitant la Libye où sévissent de redoutables milices armées.

D’après les chiffres de l’OIM, 8.183 migrants avaient débarqué en Espagne au 6 août, soit plus de trois fois plus que les quelque 2.500 enregistrés l’année dernière à la même époque, alors qu’à la même date, la Grèce enregistrait près de 11.713 arrivées par la mer, des arrivées massives qui s’accompagnent de leurs lots de drames.

Toujours selon l’OIM, depuis le début de l’année, 120 migrants ont perdu la vie en tentant de rallier l’Espagne, contre 128 durant toute l’année 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *