L’UE octroie 46 millions d’euros à la Libye pour améliorer la gestion des migrations

L’UE octroie 46 millions d’euros à la Libye pour améliorer la gestion des migrations

Le fonds fiduciaire de l’Union Européenne (UE) pour l’Afrique a adopté un programme financé à hauteur de 46 millions d’euros (50,6 millions de dollars) visant à renforcer les capacités de l’administration libyenne en matière de gestion intégrée des migrations et des frontières.

Cette initiative a pour objectif de faire face aux flux migratoires en Méditerranée centrale.

Cette aide européenne entre dans le cadre du programme de gestion des flux de migrants en Méditerranée. Pour cette année, 200 millions d’euros  ont été affectés au volet «Afrique du Nord», avec, pour priorité, la Libye.

C’est ainsi qu’environ le quart de cette enveloppe servira concrètement à renforcer les mesures de soutien en faveur des garde-frontières et des garde-côtes libyens dans le but d’accroître leur capacité à surveiller efficacement les frontières du pays.

Ce programme sera mis en œuvre par le ministère italien de l’Intérieur et cofinancé par le gouvernement italien. Il consistera essentiellement en la formation, l’équipement (canots pneumatiques, appareils de communication, matériel de sauvetage) et la réparation et l’entretien de la flotte existante. En outre, ce programme devrait permettre de poser les bases d’organisation et de contrôle des frontières libyennes.

«Ce nouveau programme fait partie de notre approche globale : l’amélioration de la gestion des frontières est indissociable du travail que nous accomplissons en matière de développement socio-économique durable des communautés locales, ainsi qu’en matière de protection, d’aide au retour volontaire et de réintégration des migrants», a expliqué la vice-présidente de la Commission européenne et haute représentante de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *