L’ambassade de France à Alger annonce la fin de sa collaboration avec TLScontact

L’ambassade de France à Alger annonce la fin de sa collaboration avec TLScontact

Le gouvernement français a décidé le mercredi 28 juin dernier, d’avancer le terme du contrat de prestation de service liant les trois consulats généraux de France en Algérie avec TLScontact pour le recueil des dossiers de demandes de visa.

Suivant les clauses de résiliation de son contrat avec les autorités françaises, TLScontact va demeurer compétent jusqu’au 31 janvier 2018. Ensuite, « un nouvel appel d’offres sera lancé par les autorités compétentes », est-il mentionné sur le site internet de l’ambassade de France à Alger.

Ce changement vise à «mieux prendre en compte les nouveaux paramètres de la demande algérienne de visas et d’améliorer encore les conditions d’accueil des demandeurs de visas en Algérie, en assurant notamment un contrôle plus efficace des calendriers de rendez-vous et une maîtrise des délais d’attente».

Par ailleurs, la représentation diplomatique tricolore a assuré que « des mesures seront prises pour organiser la transition pour les demandes de rendez-vous au-delà du 31 janvier 2018 ».

L’ambassade de France n’a pas donné les raisons de cette résiliation. Selon certaines indiscrétions, il y aurait eu corruption, négligence et incompétence dans les opérations du prestataire de service. D’après d’autres, cette décision fait suite aux multiples plaintes des usagers et à l’impossibilité d’obtenir un rendez-vous dans des délais raisonnables.

Selon certains médias, «des employés de TLScontact sont soupçonnés d’avoir alimenté un réseau qui proposait aux demandeurs de visa d’avancer la date de leur rendez-vous moyennant une rétribution financière ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *