Le gouvernement espagnol revoit une hausse de la croissance économique

Le gouvernement espagnol revoit une hausse de la croissance économique

Le ministre espagnol de l’Economie Luis de Guindos qui s’exprimait hier mardi, devant les députés lors d’un débat sur le budget de l’Etat, a assuré que la croissance du Produit Intérieur Brut en Espagne avoisinerait les 3% en 2017, légèrement supérieure aux 2,7% que prévoyait initialement l’exécutif espagnol.

D’après Luis de Guindos, la prévision de croissance de 2,7% transmis par le gouvernement à Bruxelles est «une projection prudente, alignée sur celle des principaux organismes nationaux et internationaux».

En effet, la Banque d’Espagne et la Commission européenne prévoient une croissance de 2,8% et le Fonds Monétaire Internationale une croissance de 2,6%. Mais le ministre de l’Economie se dit convaincu que la croissance du pays devrait revenir cette année à ses niveaux d’avant-crise.

L’Espagne est sous le coup d’une procédure pour déficit excessif de la part de la Commission européenne. Le pays a renoué avec la croissance en 2014, après des années où la crise financière mondiale de 2008, aggravée par l’éclatement d’une bulle immobilière, avait fait exploser le chômage jusqu’à le faire frôler les 27%.

Aujourd’hui la situation économique du pays s’est sensiblement améliorée avec une progression du PIB du pays de 0,8% au premier trimestre, portée par les exportations de biens et de services. Mais les stigmates de la crise sont toujours là. En plus d’un déficit préoccupant, le taux de chômage dans le pays est toujours l’un des plus élevés d’Europe avec 18,7% au premier trimestre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *