Une dizaine de locaux de Daimler en Allemagne perquisitionnés

Une dizaine de locaux de Daimler en Allemagne perquisitionnés

Le parquet de Stuttgart a annoncé mardi, avoir ordonné la perquisition dans plusieurs villes d’Allemagne, d’une dizaine de sites du constructeur automobile Daimler, qui est soupçonné de fraudes sur les émissions polluantes de ses véhicules.

Le parquet de Stuttgart précise dans un communiqué, que 23 enquêteurs et près de 230 agents des services de la police criminelle du Land (Etat régional) de Bade-Wurtemberg ont perquisitionné onze bâtiments de Daimler.

Ces locaux se trouvent non seulement dans le Bade-Wurtemberg, mais également à Berlin, en Basse-Saxe et en Saxe. La justice y recherchait des « documents probants et matériels de stockage de données » lui permettant de justifier ses investigations.

A ce propos, c’est depuis mars dernier que cette enquête a été lancée. D’après le Parquet, elle vise particulièrement des employés de Daimler pour des présomptions de « fraude » et de « publicité mensongère » sur les niveaux de pollution réels des véhicules diesel du constructeur automobile allemand.

Le parquet n’a pas donné de détails sur le nombre et la fonction des salariés de Daimler concernés par l’enquête en cours. Mais, une source dans l’entourage du constructeur automobile a assuré à la presse que l’enquête «ne vise pas des membres du directoire» du groupe.

Pour sa part, Daimler a réaffirmé mardi, sa disposition à «coopérer pleinement avec les autorités». A titre de rappel, le constructeur automobile allemand avait mentionné l’éventualité de perquisitions dans son rapport sur les comptes du premier trimestre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *