L’Inde prévoit l’achat de 50 avions de chasse français «Rafale»

L’Inde prévoit l’achat de 50 avions de chasse français «Rafale»

Des négociations sont en cours avec l’Inde pour une nouvelle livraison d’avions de chasse français « Rafale », a révélé le Président-Directeur Général de Dassault Aviation, Eric Trappier, dans une interview publiée dimanche dernier sur le site en ligne du quotidien Sud-Ouest.

Ces négociations portent sur un nouveau contrat de vente d’au moins une cinquantaine d’avions de combat français Rafale.

L’Inde a demandé une première proposition pour 57 avions de chasse pour sa Marine, une proposition qu’elle espère recevoir d’ici l’été, mais Dassault Aviation doit faire face à la concurrence américaine, Boeing entendant proposer à l’Inde, son F/A-18 Super Hornet.

Après plusieurs échecs à l’exportation, le groupe français avait signé en septembre dernier en Inde un premier contrat portant sur la livraison de 36 avions Rafale, suivi d’une commande de 24 de ces appareils par l’Egypte et de 24 autres par le Qatar. Le nouveau contrat en discussion avec l’Inde pourrait être le quatrième contrat à l’export du plus célèbre appareil militaire de Dassault Aviation.

Dassault Aviation serait également en négociation avec la Malaisie pour la livraison de 18 avions pour une valeur de 2 milliards de dollars. Le pays souhaite remplacer sa flotte de MG-29 russes dans les prochaines années. Mais sur ce contrat censé également, se concrétiser en 2018, la concurrence est rude et le Rafale est en lice aux côtés du F-18 américain, du suédois Gripen et de l’Eurofighter.

Pour Dassault Aviation, il ne fait aucun doute que l’Asie, et en particulier l’Inde, sera stratégique pour le secteur de l’aéronautique militaire dans les années à venir.

Dassault Aviation espère prolonger les bonnes performances de son avion de combat Rafale à l’export pour compenser la morosité prolongée du marché de l’aviation d’affaires. Les commandes des avions civils ont sensiblement baissé en 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *