Le groupe français Vinci Energies s’offre la société espagnole Asas Systems

Le groupe français Vinci Energies s’offre la société espagnole Asas Systems

la société Vinci Energies, filiale du géant français du BTP Vinci qui intervient dans la transformation digitale et la performance énergétique des infrastructures, des usines et des bâtiments, s’apprête à racheter Asas Systems, une entreprise espagnole spécialisée dans les systèmes de manutention, notamment à destination de l’automobile, et filiale du groupe andalou Isastur, basé à Séville.

L’annonce de cette nouvelle acquisition a été faite hier mardi, par la maison-mère Vinci. L’accord a été signé dans la matinée avec Isastur mais le montant total de la transaction n’a pas été révélé dans un communiqué de presse publié par le groupe français.

Asas Systems réalise un chiffre d’affaire de 50 millions d’euros et emploie 100 personnes. Basée en Espagne, l’entreprise propose des services et des solutions clé en main à des industriels, notamment du secteur automobile.

Vinci Energies entend profiter de ces avantages, notamment pour sa marque Actemium, dédiée aux process industriels, pour se renforcer sur le marché de l’industrie automobile, et plus particulièrement sur la production de véhicules électriques.

En dehors de l’Espagne, ce sont les portes de l’Europe et de l’Amérique que Vinci Energies veut s’ouvrir avec l’acquisition d’Asas Systems qui dispose d’une implantation en Allemagne et de clients en Belgique, en Pologne, au Mexique, ou encore aux Etats-Unis.

Vinci Energies avait déjà procédé à six rachats depuis le début de l’année, pour un montant total de plus de 200 millions d’euros de chiffre d’affaires, dans une évidente stratégie offensive à l’international.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *